Répression policière à Lille le 31 mars

Solidarité Ouvrière

L’Echo de la Lys, 18 avril 2016 :

Une plaie de cinq centimètres traverse le haut du crâne de Rodrigue Dumouchel.

Le jeune homme vient de se relever, sonné, le sang coule sur la face. Épaule contre épaule, ses camarades l’extraient de la charge des CRS. Une entaille marque son index gauche. Sans doute quand, par réflexe, il porta la main devant le tonfa qui s’abattait sur lui. Se protéger. Cette matraque, dotée d’une poignée, s’avère une arme pour le moins efficace.

View original post 208 mots de plus

Publicités

A propos RODINSCOT

conscient du réel qui tourne vite et avance inéxorablement trés ... trés... vite je prends le temps de revisiter mon passé .afin de compléter mon histoire qui n'est pas encore éclaircie alors mettons nous au travail et ne perdons pas de temps rodinscot dit " philou "
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s